Apaiser son corps et son mental en 2 minutes

Mon look : Robe Sweat Shirt de chez Bonprix / Legging Fabletics

Au-delà des fonctions vitales, la respiration permet de dresser une barrière contre le stress et d’ouvrir la porte qui mène vers une connaissance plus approfondie et intime de soi-même.

Sans le savoir, 95% du temps nous avons une respiration superficielle, rapide et courte. Notre corps perçoit cela comme un message de stress car elle lui rappelle mécaniquement le sentiment de peur ou d’angoisse. Cette respiration superficielle entretient un sentiment de stress même lorsque nous sommes au repos.

À l’inverse, une respiration profonde et lente permet au diaphragme de s’ouvrir de toute son amplitude et apporte un sentiment de sécurité et de paix. Cela aide également à mieux récupérer, car le corps et le mental se détendent plus efficacement avec une respiration profonde.

C’est pourquoi, si vous voulez gagner en sérénité au quotidien, je vous recommande vivement de pratiquer 1 à 2 séances de respiration profonde en pleine conscience par jour.

Pas de panique, cela ne prend pas trop de temps, 1 à 2 minutes suffisent !

L’avantage est que vous pouvez pratiquer ces séances où que vous soyez et à n’importe quel moment : dans le lit au réveil comme au coucher… Mais également et surtout, au bureau ou dans les transports, lorsque vous sentez une tension monter.

Dans les deux cas, vous constaterez à quel point c’est efficace ! Le pouls ralentit et l’esprit s’apaise aussitôt…

Voici comment procéder :

1. Commencez par expirer tout l’air de tes poumons par le nez pendant 8 secondes. A la fin de cette expiration, la ceinture abdominale est gainée et dure comme du béton (ou presque).

2. Restez à vide pendant 2 à 3 secondes.

3. Puis, toujours par le nez, inspirez pendant 5 secondes en commençant par gonfler le ventre, puis la cage thoracique et enfin le sternum. N’inspirez pas totalement à fond, seulement à 70% de vos capacités, sous peine envoyer trop d’oxygène au cerveau et d’avoir la tête qui tourne.

4. Restez poumons pleins pendant 2 à 3 secondes.

5. Reprenez l’expiration sur 8 secondes. Et répètez cela 10 fois.

Profitez de cet instant pour effectuer une introspection de votre moi profond et adoptez un état d’esprit positif. Lâchez prise et laissez défiler les images, les pensées et les émotions dans l’esprit sans toutefois t’y attarder.

Avec le temps, cette pratique ouvre les portes de l’esprit et permet de réaliser profondément que toutes les pensées qui nous assaillent sont bien souvent impertinentes et vides de sens.

Articles associés

Commentaires (2)

C’est régulièrement que tout naturellement je ressens le besoin de faire de grandes inspirations et expirations. Souvent mon chéri pense que je souffle parce que ça ne va pas et je lui réponds  » non ça me détend ».

J’aime toujours ces articles de bien être, d’ailleurs ça colle avec mon article du jour ^^

Je te souhaite une belle journée 😀
Laura

Je pratique la méditation et ces séances de respiration profondeur me sont « ordonnancés  » par mon psy .
Alors c’est tout ok .
Et profiter aussi pdt ma meditation de penser à la gratitude, c’est tout positif .
Namasté

Écrire un commentaire

X