Comment trier sa cuisine

Plus nos placards sont remplis, moins on trouve ce dont nous avons réellement besoin. Trier sa cuisine permet de gagner de la place, d’éviter de gaspiller et de se nourrir correctement. Il est plus simple d’avoir un mode de vie sain au quotidien si on se débarrasse des tentations malsaines en les remplaçant par de bon aliments.

✔ On commence par vider entièrement les placards, nettoyer les étagères et jeter les aliments périmés.

✔ On met dans un sac les produits qui contiennent les additifs suivants :

  • Exhausteur de goût (glutamate) = E620, E621, E622, E623, E624, E625.

Autorisé en France, cet exhausteur de goût est soupçonné de favoriser la dégénérescence du cerveau et donc d’augmenter les risques d’Alzheimer. De nombreux groupes de consommateurs mettent en garde contre l’E621 surtout pour les personnes à risque : les enfants et les personnes atteintes de diabète.

  • Sel et sucre d’aspartame (E962 et E951) et Acésulfame-K.

Très utilisé dans les produits light (boisson, gâteaux, chewing-gum, etc.) Risque pour la santé : des troubles digestifs, des maux de tête, insomnies, prise de poids, douleurs articulaires, trous de mémoire, crises de panique, infertilité et augmenterait les cancers et la prématurité.

  • Acide Cyclamique E952 et sels de Na, Ca : édulcorant de synthèse pour remplacer le sucre.

Risque pour la santé : Cancers (Additif interdit aux Etats-Unis depuis 1970).

  • Sucralose E955, Saccharine E954 et sels Na, K, Ca : édulcorant 600 fois plus sucrant que le sucre.

Risque pour la santé : problèmes de foie et de reins et de nombreuses allergies.

  • Xylitol E967 : édulcorant de synthèse reconnu comme cancérigène aux Etats-Unis par la Food and Drug Administration.

Risque pour la santé : problèmes de reins, évanouissement, acidose, problème d’orientation, etc.

Par éthique, plutôt que de les jeter, je propose d’en faire don à une personne dans le besoin.

✔ On achète des bocaux en verre (ou on récupère des bocaux alimentaires vides) afin d’y placer tous les aliments que l’on peut acheter en vrac (flocons de céréales, noix, graines ect). En procédant ainsi on fait un geste pour l’environnement et des économies !

Pour info, l’intérieur des couvercles en métal des bocaux en verre (bocal à moutarde, à confiture, ect) est recouvert d’une résine composée de BPA (également présent à l’intérieur des boîtes de conserve métalliques).

Ceci dit, ce n’est pas nécessairement nocif, il faut simplement éviter que les aliments rentrent en contact avec le couvercle.

✔ Petit à petit, on commence à trier les ustensiles de cuisine afin de limiter le plastique.

Pour faire simple, on privilégie l’utilisation des saladiers et casseroles en inox, des plats en matières nobles pour cuisiner : spatule en bois, plats en céramique ou pyrex.

Le simple fait de rechercher à supprimer le plastique du quotidien amène à consommer différemment.

L’idée n’est pas de jeter tous les éléments en plastique que l’on possède dans l’immédiat ni de dépenser une somme astronomique dans de nouveaux accessoires… Mais plutôt de retenir que lorsque les ustensiles en plastiques arrivent en fin de vie, PITIÉ, on investit dans de nouveaux accessoires durables :

Articles associés

Écrire un commentaire

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.